Dépôt de stockage V2 - 505

Déjà, à partir de 1943, c’est à dire plus d'un an avant que les premiers missiles V2 ne touchent l'Angleterre, les Allemands avaient commencé à installer, dans le nord de la France, de la logistique à leur intention.

Les missiles V2 étaient fabriqués en Allemagne puis transportés dans le nord de la France par chemin de fer. Là, ils étaient stockés dans de grands dépôts d'approvisionnement et ensuite envoyés dans des dépôts de stockage sur le terrain où ils étaient préparés. De là, ils étaient soit pris en charge par les unités de tir mobiles, soit directement livrés aux bases et aux sites de lancement.

À l'été 1943, à l'est de la ville de La Motte au Bois, un de ces dépôts de stockage fut aménagé. La capacité de ce dépôt serait de 30 missiles qui seraient transportés dans la forêt par une petite voie ferrée. Les fusées devaient être stockées dans des dépôts réalisés sous forme de talus de terre en U, sur lesquels seraient tendus des filets de camouflage ou couverts par un toit de bois. Des bunkers pour leur préparation furent construits dans la forêt, ils étaient équipés de plafonds en béton armé d’une épaisseur de 3,50 mètres.

Les Alliés bombardèrent la forêt à plusieurs reprises, sans résultat, mais les Allemands n'ont jamais commencé à utiliser ce dépôt. En effet, les premiers missiles V2 visant l'Angleterre ne furent tirés qu’en septembre 1944 et, à cette époque, la zone du dépôt de La Motte au Bois était déjà libérée par les Alliés.

Si vous visitez aujourd'hui le bois, vous pourrez toujours y voir les grands bunkers.