Usine d’armement Bonit

En août 1943, après que les Alliés eurent commencé à bombarder les usines de roulements à billes de Schweinfurt, l'industrie allemande de l'armement décida rapidement de déplacer la production vers l'Est, hors de portée des bombardiers alliés.

Près de la ville de Landeshut (située aujourd'hui en Pologne et appelée Karina Góra) il y avait une ancienne mine et des ateliers y furent rapidement construits pour la production. Des machines et des techniciens furent transférés depuis Schweinfurt et en un an, à l'intérieur et à l'extérieur de la mine, 20 000 roulements à billes furent produits quotidiennement. Toutes les usines qui furent installées dans d'anciennes mines ont reçu des noms de code utilisant des noms de poissons ou d’amphibiens et la mine Landeshut a reçu le nom de code Bonit (bonite, poisson de la famille du thon).

Dans le même temps, les Allemands développaient un avion de reconnaissance à grande autonomie appelé Arado 234. L'avion était le premier de son genre, équipé de moteurs à réaction, et son département de développement et de conception fut déplacé à la Landshutmine au début de 1944. Les ingénieurs ont été chargés de modifier la conception de l'avion pour lui ajouter la capacité de bombardement et de chasse de nuit en plus de celle de reconnaissance pure.

La production de roulements à billes et le développement des nouveaux avions se poursuivirent jusqu'en février 1945, jusqu’à ce que l’avance de l'Armée Rouge devint trop pressante vers l’est, ce qui obligea l’évacuation de toute la zone vers l'ouest.

Aujourd'hui, un musée est installé dans l'ancienne mine.