Installation d'essai de moteur de Rocket

A l’automne 1943 les Alliés lancèrent l’opération Crossbow (Arbalète); une campagne de bombardement contre les sites de développement des fusées. En réaction, les Allemands décidèrent rapidement de transférer sous terre les sites de recherche, d’essais, et de production.

A Friedrichshafen se trouvait une installation qui effectuait des tests de pression sur les moteurs propulsifs des V2 et qui, dans le cadre du programme de dispersion fut déplacée vers un nouveau site construit entre Salzburg et Linz en Autriche. La construction de cette usine semi-souterraine fut entreprise par les travailleurs esclaves vivant dans le camp nouvellement construit de Schlier-Redl-Zipf, une annexe au camp de concentration de Mauthausen. Avec des bâtiments pour les essais, un site de production d’oxygène liquide (l’un des 2 carburants de fusée V2) fut installé. Malgré cela en Août 1944 ce site souterrain fut détruit par une explosion massive accidentelle et la production ne redémarra jamais.

Toutes les installations se trouvant dans des mines nouvellement construites reçurent des noms de code relatifs aux strates terrestres et les installations de Redl-Zipf furent dénommées Schlier (marne).