Usine d’armement Dinar

La grotte de Výpustek en République tchèque fut découverte et explorée au XVIIIe siècle et c’est l'une des rares régions d'Europe où des squelettes complets de dinosaures ont été mis au jour. En 1920, la grotte fut considérablement agrandie par l'exploitation des argiles de phosphate puis, en 1937, l'armée tchèque commença à transformer les presque 2 km de cette longue galerie en dépôt de munitions.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la région fut incorporée au Grand Reich allemand. En 1944, les chances de gagner la guerre par les Allemands se sont envolées et les Alliés prirent la supériorité aérienne sur l'Allemagne, ce qui leur permit de lancer une campagne aérienne afin de bombarder systématiquement les grandes villes industrielles allemandes. Dans un effort pour assurer tout de même la continuité de production, les parties les plus importantes de l'industrie de guerre allemande furent déplacées sous terre et vers le sud de l'Allemagne.

La grotte de Výpustek fut équipée, en 1944, de murs et de sols en béton. Chaque jour, près de 1 500 ouvriers forcés et techniciens allemands travaillaient dans cette usine souterraine pour fabriquer des pièces d'avions pour la société allemande Auslasswerke. L'usine fut baptisée Dinar et produisit jusqu'en mai 1945, et lorsque l'avancée de l’Armée Rouge l’amena à proximité de cette usine, les Allemands tentèrent d'incendier les machines et de faire sauter l'entrée du tunnel.

Après la guerre, l'armée tchèque emménagea à nouveau la grotte et l’utilisa jusqu'en 2008 en tant que quartier général secondaire. Aujourd'hui, des visites guidées permettent de la découvrir.