Point d'appui Oddesund

En 1941, la Luftwaffe (armée de l’air allemande), a installé des canons antiaériens au pont d'Oddesund. Ce pont était l'un des trois qui reliaient les parties nord et sud du pays. L'armée allemande s’est également aperçue de l'importance stratégique du pont, et pendant que la Luftwaffe préparait des bunkers de défense aérienne, elle construisit des bastions aux extrémités nord et sud du pont. Ces places fortes étaient équipées de mitrailleuses, de canons antichars et entourées de fossés antichars et de barbelés.

Les canons antiaériens à tir rapide installés aux environs d'Oddesund étaient très efficaces contre les bombardiers en piqué, ce qui était précisément l'adversaire qu'ils rencontreraient.

En plus des divers travaux défensifs, les Allemands avaient également miné le pont en vue de le faire sauter si nécessaire.

Certains de ces bunkers sont maintenant ouverts en tant que musée, et pendant les mois d'été, le bunker du Commandement L410A accueille une exposition.