Bases de Navire d'attaque rapide Boulogne

Avec la conquête de la Hollande, la Belgique et la France à l'été 1940, les Allemands avait été donné une occasion en or pour déplacer leurs bases navales près du front.

Bases de Navire d'attaque rapide (Schnellboot) a été créé dans les ports de Cherbourg, Boulogne, Ostende, IJmuiden, Le Havre, Dunkerque, Den Helder, L'Aber Wrac'h, Lézardrieux et Rotterdam. Avec les nouveaux emplacements, les bases les plus exposés aux bombardements aériens par la Royal Air Force et il a été rapidement décidé de construire des bunkers pour les installations du divers.

Déjà à l'été 1941, les premiers bunkers étaient prêts à Ostende et Boulogne et peu de temps après dans IJmuiden, Cherbourgh, Le Havre et Rotterdam.

Le bunker à Boulogne a été conçu avec un espace pour 12 bateaux et derrière le bunker a été construit un bunker pour le stockage des torpilles. Le bunker Torpedo avait rampes d'accès des deux côtés de la voie ferrée et une petite piste reliait les deux bunker.

L'épaisseur de toit est de 200 cm. qui, au début de la guerre était suffisante pour protéger les bateaux contre must des bombes britanniques, mais que la guerre progressait, les bombes sont devenus plus grands et plus efficaces. Le 8 Juin 1944, la Royal Air Force a chuté pour la première fois leur nouvelle «Bomb Tallboy"» et une semaine plus tard, le bunker à Boulogne attaqué par la même bombe. Près de 300 bombardier participé à l'attaque et 10 des grosses bombes ont été larguées.

Après l'attaque, le port était inutile et les Allemands déplacé rapidement les bateaux qui étaient encore sains et saufs à la base de IJmuiden.

Aujourd'hui, il ya seulement le bunker torpille gauche à Boulogne, et il est encore possible de voir des traces de l'attentat à la bombe sur les côtés de soute.