Ligne Gothique

L'une des plus puissantes lignes défensives est-ouest des allemands en Italie était la Ligne Gothique. Elle partait de Pise à l'ouest jusqu’à Rimini à l'est, elle suivait un certain nombre de rivières et la Chaîne des Apennins. Les travaux de son aménagement débutèrent fin 1943, mais ne commencèrent, en réalité, pas avant l'été 1944. Les défenses passives consistaient en fossés, barbelés et mines, et les défenses actives en positions de mitrailleuses et de tourelles de char enterrées.

Les Allemands craignant que les Alliés ne contournent cette Ligne Gothique et plusieurs autres lignes défensives en débarquant des troupes derrière elles, les défenses des zones côtières furent donc renforcées. Les plages plates étant idéales pour des assauts amphibies, des “dents de dragon” furent donc installées sur toute la longueur des fronts de mer et des bunkers furent construits. À l'intérieur des terres, les ponts, et surtout les cols de montagne, furent particulièrement fortifiés.

Aujourd'hui, il est encore possible de voir, dans plusieurs endroits, des traces de la Ligne Gothique.