Base de sous-marins à La Pallice

La construction de la base d’U-boots de La Pallice, (le tout premier port de La Rochelle) débuta en Avril 1941. La construction des dix alvéoles pour U-boots dura deux ans mais dès Novembre 1941 les premiers U-boots commencèrent à arriver. La Troisième Flotille allemande d’U-boots établit son quartier général à La Pallice et y demeura jusqu’en août 1944, date à laquelle elle dut être déplacée en Norvège en raison du débarquement allié en Normandie (le jour-j) au mois de juin de la même année.

Le bunker mesurait  192x159 mètres et était équipé comme les autres bunkers à sousmarins d’une double toiture. La toiture inférieure était constituée d’un béton armé de 3,5 m. d’épaisseur, et la toiture supérieure était faite de poutres en béton  espacées d’un mètre. L’épaisseur totale de la toiture était de 7,3 mètres au- dessus des alvéoles 1 à 5 et de près de 6,5 mètres au- dessus des alvéoles 6 à 10.

En août 1944 le bunker fut exposé à des attaques aériennes répétées et directement touché par 6 grosses bombes "Tallboy". La toiture supérieure subit des dégâts importants, mais les bombes ne traversèrent pas  la toiture inférieure de sorte qu’aucun U-boot ne fut endommagé.

A la date du 12 septembre 1944 les alliés avaient encerclé entièrement la base navale et un long siège débuta. La base était défendue par 20 000 soldats allemands et le siège se prolongea jusqu’à la date de la capitulation finale du reich. Durant toute cette période la base fut ravitaillée par les sous-marins.

Le 3 mai 1945 le dernier U-boot (le U-255 type VIIC) arriva avec du fuel et du ravitaillement pour la base assiégée. Il repartit 2 jours plus tard, et le 8 mai la base se rendit aux alliés.

Le bunker de La Rochelle a été utilisé pour le tournage de plusieurs films, dont « Das Boot » et « Indiana Jones II ». Il est aujourd’hui utilisé partiellement comme dépôt par la marine française.

  Although this Sub base is not open to the public, I went through it in 2002 when I was in the area working on a cruise ship new build. The base was fenced off but no security on site, so we went in. The building was very dark (with no electricity) so we used our cell phones and cameras to light the way. The offices inside were left with desks and lots of papers scattered about. There were old 1950 style telephones on the walls. Some offices were damp from rain leaking in. The sub pens were interesting. An old tug was in one of them. We took lots of photos. The sub base in St. Nazaire is open to the public. we went through that one too. 

Brian Stickler

I was attached to two air sea rescue boats. We used these sub pens. at this sub base when I served the US Air force in the air sea rescue unit. Year 1951 t0 1953 I'm a little short on memory now. I don't think there is any one who would remember serving , it was a long time ago. 

Aaron Block