Hôpital souterrain Jersey

En 1941, les Allemands commencèrent à développer massivement des positions de défense dans les îles anglo-normandes. Sur Jersey en particulier, ils construisirent un abri souterrain à vocation multiple assorti d'un dépôt de munitions. Cette installation consistait en un réseau de tunnels qui protègeraient contre les raids aériens alliés.

Les travaux de construction dangereux ont été effectués principalement par des travailleurs forcés russes qui vivaient dans un camp de prisonniers voisin. Il y eut plusieurs accidents et le taux de mortalité parmi ces travailleurs était très élevé.

Plus de 14.000 tonnes de terre et de roche furent dynamitées, forées, broyées et enlevées pour construire l'installation qui faisaient près de 2.600 m².

À la fin de 1943, la crainte d'un débarquement allié devenant plus imminente et il fut décidé de transformer ces installations souterraines en hôpital. Les tunnels furent équipés de salles d'opération et de 500 lits afin de recevoir les blessés.

Les Allemands de Jersey se rendirent aux Alliés, comme ceux des autres Iles Anglo-Normandes, le 9 mai 1945.

Aujourd'hui cette installation, qui a été partiellement restaurée, est convertie en musée afin de la présenter telle qu’elle était en 1945.