Base de lancement de missiles V1 Hardingvast

En 1943 les allemands commencèrent à construire un site de lancement pour leurs bombes volantes V1 dans un champ à proximité de Cherbourg. Un certain nombre de ces bases, très simples furent construites dans tout le nord de la France. Elles recevaient bombes et autres ravitaillements par voie ferrée des divers sites de production. Une fois arrivées à la base elles étaient préparées, puis tirées sur une rampe de lancement en béton vers l’Angleterre. La conception simple et basique de ces bases, ainsi que leurs dimensions réduites était un choix délibéré de la part des allemands afin d’éviter d’attirer l’attention des bombardiers alliés.

La fusée V1 n’étant pas guidée, la rampe de lancement devait pointer directement vers la cible. La rampe de Hardingvast pointait directement vers Bristol, distante de 220 km. La distance de la rampe à la cible était essentielle car le V1 plongeait vers le sol soit quand il était à court de carburant, soit quand une minuterie coupait l’alimentation en carburant. Le système était simple, mais pas très précis.

Après le débarquement Allié en Normandie de Juin 1944, le site de lancement de Hardingvast s’est retrouvé derrière les lignes ennemies, et de ce fait pas une seule bombe volante ne fut lancée contre Bristol.