Station radio de la Luftwaffe Erika II

Erika II (Erika FuG 121) était un système d’aide à la navigation de longue portée développé par l'armée de l'air allemande (Luftwaffe).

Le système pouvait déterminer avec précision l'emplacement de leurs avions et ainsi les diriger vers leurs cibles, particulièrement la nuit.

Le système utilisait deux stations d'émission, aussi éloignées que possible l’une de l’autre. La première station transmettait un certain nombre de points dans le récepteur radio de l'avion, l'autre une série de traits. En utilisant les angles faits par deux stations, la position de l'avion pouvait être déterminée avec précision.

Les Britanniques détectèrent rapidement ces émissions et tentèrent de détourner les avions loin des cibles visées. Ainsi commença une guerre aérienne électronique qui continue de nos jours.

A l'est de Cherbourg, loin des autres stations en Allemagne et en Hollande, la Luftwaffe installa une station d'émission composée de 6 émetteurs ainsi que des bunkers pour les générateurs et les équipements électroniques de contrôle. La station de diffusion fut baptisée Tausendfüssler (centipede, millepatte). Le système d'Erika II était simple et efficace, mais son développement était arrivé très tard dans la guerre, période au cours de laquelle les bombardements allemands sur l'Angleterre avaient cessé depuis longtemps.

On peut toujours voir, dans un champ à Saint Pierre Eglise, les fondations des antennes et les petits bunkers des générateurs.