Batterie côtière de Tana

Déjà en 1940, la marine allemande a commencé la construction d'une batterie d'artillerie sur dans le Tanafjord dans le nord de la Norvège. Les canons étaient trois Russes 130 mm. Armes que les Allemands avaient capturés d'un navire français à Bergen.

La batterie était entièrement opérationnelle en avril 1941.

À l'automne 1944, les forces allemandes dans le nord de la Norvège ont été poussées plus à l'ouest par l'Armée rouge. Après la Finlande, en septembre 1944, avait signé un cessez-le-feu avec la Russie un retrait massif a commencé. 200 000 soldats allemands ont été impliqués dans l'Opération Nordlicht dans laquelle tous les postes ont été abandonnés, les maisons, les ponts et les routes ont été démolis. Tout ce qui pouvait tomber entre les mains de l'Armée rouge fut enlevé. 45 000 Norvégiens ont été obligés d'évacuer et plus de 10 000 maisons, églises, agriculture, écoles, etc. ont été brûlés. Les animaux ont été abattus, les bateaux de pêche ont été coulés et plus de 20 000 poteaux téléphoniques ont été abattus. En outre, les cultures ont été brûlées et de grandes zones érodées.

Dans le cadre de ce retrait, les Kanonts de la batterie ont été gonflés en octobre 1944.

Après la capitulation allemande capitulation civils tranquillement retourné et en Septembre 1945 les dernières troupes russes ont quitté la Norvège du Nord.