Batterie d’artillerie de Syre

En 1941, l'armée allemande débuta la construction d'une batterie d'artillerie sur l'île de Karmøy, au nord de Stavanger, au sud-ouest de la Norvège. Les cinq canons qui la composaient étaient des calibres 122 mm. et avaient une portée de 26 km. Cette portée faisait que les canons pouvaient couvrir, vers le sud, toute l'entrée de Stavanger et jusqu'à Haugesund vers le nord.

Les canons avaient été pris aux Russes et ils furent installés en plein air, sur des aires bétonnées, et montés sur des affûts rotatifs. Il y avait des bunkers pour le contrôle des tirs (R636), pour les serveurs (R622 et 655) et pour le stockage des munitions (R607). Les bunkers furent entièrement aménagés dans la roche, à la fois pour apporter une protection supplémentaire et aussi pour leur camouflage. Les prisonniers de guerre russes durent travailler très dur et les canons furent opérationnels au printemps 1943. Sur une falaise derrière la batterie, la marine allemande avait placé un radar FUMO 214 Würzburg Reise capable de détecter les navires à partir d’une distance de 80 km.

De nos jours, les emplacements des canons sont vides mais cette batterie est extrêmement bien conservée.