Batterie d’artillerie de Merville

Les allemands construisirent la batterie dans le cadre du Mur de l'Atlantique. A l’époque on la croyait équipée de pièces de 150 mm. mais aujourd’hui on pense qu’il s’agit plutôt de pièces de 100 mm. d’origine Tchèque. Les 4 casemates étaient recouvertes de terre et l’ensemble du site constitué d’un réseau de tranchées, de postes de mitrailleuses et protégé par des barbelés.

La position de cette batterie menaçait les plages et elle devint la cible de raids de bombardements dès le début de 1944. La décision fut prise de la neutraliser par un assaut terrestre et la tâche fut confiée au Lieutenant Colonel Otway du 9eme Bataillon Aéroporté avec l’appui de 3 planeurs.

Le largage, le 6 Juin, Jour-J, fut éparpillé et Otway ne parvint à rassembler que 150 de ses 650 hommes; un seul planeur parvint assez près pour que ses occupants soient immédiatement efficaces. Il décida néanmoins de lancer l’attaque, chaque camp subissant de lourdes pertes, mais les canons furent détruits. La batterie fut reprise par des soldats de la garnison qui s’étaient dissimulés dans le dédale des tunnels. Elle demeura entre les mains des allemands jusqu’en Août 1944 mais ne fut jamais opérationnelle.

Une des casemates abrite aujourd’hui un musée.