Batterie côtière de Mauvanne

Avec ses tubes de 150 mm., cette batterie était supposée protéger la baie de Hyères et les accès à la ville de Toulon. Au début de 1943, les allemands commencent la construction de 4 casemates (M272) pour les canons et d'un bunker de commandement (M262). La batterie fut placée à côté d'une ancienne position d'artillerie française, tout près de la route de Toulon. Ses mitrailleuses et ses canons antichar furent positionnés de manière à ce qu'ils puissent atteindre la route, protégeant ainsi le flanc droit de la ville.

Les canons de Mauvanne, furent attaqué par des commandos dans la nuit du 14 au 15 août 1944, en marge du débarquement allié en Provence qui se déroula au matin du 15 août environ 50 km. plus à l'est. La batterie fût prise d'assaut par les commandos d'Afrique de l'armée française et ainsi, la voie fût ouverte à l'avance alliée.

Le 21 août, les alliés avaient traversé la rivière Gapeau mais avaient été stoppés dans le village de La Crau. Les allemands étaient barricadés dans un hôtel et repoussaient tous les assauts. Utilisant les canons capturés à Mauvanne, les alliés tirèrent plus d'un milliers d'obus sur le point fortifié allemand. Bien que les effets de ce bombardement furent limités, les allemands se retirèrent durant la nuit et gagnèrent Toulon.