Batterie d'artillerie Lothringen

La batterie d'artillerie Lothringen à Noirmont Point était l'un des seuls batterie de l'Ile de Jersey dans la Manche construite par la Kriegsmarine Allemande (Marine de guerre Allemande). Les canons étaient quatre pièces de 150 mm. d'artillerie navale Allemande de 1917. Ils avaient été produits initialement par la firme Krupp A.G. pour renforcer plusieurs navires de guerre Allemands, dont le S.M.S. Lothringen. La portée de ces canons était de 18 km. et ils devinrent opérationnels à l'été de 1941.

Les Allemands avaient déjà prévu le remplacement de ces pièces par des canons plus modernes, mais ces canons ne vinrent jamais. Les vieux canons de 1917 restèrent opérationnels jusqu'à la fin de la guerre.

Au Printemps 1943 les Allemands commencèrent la construction d'un grand bunker de commandement à deux niveaux. Il fut achevé à l'été 1944 et est aujourd'hui ouvert au public en tant que musée.

Au Sud des pièces d'artillerie les Allemands lancèrent en 1943 la construction d'un bunker de contrôle nommé MP.1 (Marine Peilstand und Meßstellung 1). Il faisait partie d'un réseau de bunkers autour de l'île. Par l'emploi d'un radar dans deux, ou plus, de ces bunkers, la position des navires ennemis pouvait être déterminée par triangulation, permettant ainsi aux artilleurs de calculer avec de plus de précision leur tir. Neuf de ces bunkers devaient être construits mais seulement quatre virent le jour avant la fin de la guerre.