Points de la défense Løkken

La ville côtière de Løkken, à proximité des 2 aéroports d'Aalborg et avec ses plages accessibles constituait un site idéal pour un débarquement Allié. Réalisant cela, les Allemands fortifièrent la zone dans le cadre du Mur de l'Atlantique. Plusieurs points d'appui se trouvaient en ville.

Les défenses de la ville elle même furent renforcées par des canons antichar, des mortiers et des mitrailleuses, tous placés en casemates fortifiées. Des barbelés, des champs de mines, des tranchées et des pièges antichar furent également disposés le long des plages.

Fin 1944, une batterie d'artillerie de quatre canons de 120 mm. saisis au Danemark devint opérationnelle. En 1944 les canons Danois furent remplacés par quatre canons Allemands de 127 mm. plus modernes. Les canons étaient placés en casemates fortifiées et positionnés derrière la première rangée de dunes de sable. Du fait de l'érosion la totalité de la batterie se trouve à présent sur la plage.

Il y avait une station radar au Nord des casemates et toute la zone était couverte par l'artillerie antiaérienne.

Une deuxième batterie, armée de quatre canons de 150 mm. pris sur le navire Danois Niels Juel devint opérationnelle en Août 1943.

Le Niels Juel, construit en 1922 était équipé de 10 canons, chacun d'une portée de 18 km, fabriqués par Bofors Suède sous licence Allemande Krupp. Cette batterie Sud fut également fortement renforcée par des casemates. Du fait de l'érosion celles-ci se trouvent à présent au sommet de la falaise, entourées de cottages. Les canons qui ont existé à cet emplacement étaient identiques à ceux de la Batterie d’artillerie Frederikshavn sud et se trouvent toujours dans leurs casemates à Frederikshavn.