Batterie d'artillerie La Panne

La batterie d'artillerie fut construite par l'armée allemande et de ce fait positionnée à l'intérieur des terres. Par principe l'armée voulait attaquer les force ennemies au sol plutôt qu'au large de la côte avant qu'elles n'aient débarqué.

Les batteries construites par la Kriegsmarine (la marine allemande) en revanche étaient presque toujours situées à proximité de la côte cette dernière ayant par tradition plus d'expérience dans l'attaque d'ennemis en mer.

Fin 1943, les allemands commencèrent à couler des bunkers pour les 4 canons (R611) sur de nouvelles positions plus proches de la côte. Simultanément ils construisirent un grand bunker de commandement (R610) et positionnèrent  plusieurs pièces d'artillerie anti-aérienne, mortiers et mitrailleuses pour en assurer la défense rapprochée. Les canons ne firent jamais feu et furent capturés par les forces canadiennes le 12 Septembre 1944. Après guerre les autorités belges commencèrent à démolir la batterie d'artillerie. Deux des bunkers pour les gros calibres furent enlevés avant que les coûteux travaux ne soient suspendus en 1999 et la zone protégée en tant que monument historique. Plusieurs bunkers sont à présent ouverts et accessibles, et une association prévoit d'ouvrir un musée sur le site.