Batterie côtière de Graf Spee

Durant la Première Guerre la marine Allemande construisit une batterie d'artillerie sur l'île de Wangerooge à l'entrée de Wilhelmshaven. La batterie d'artillerie s'appelait Graf Spee et était équipée de 4 canons de marine de 280 mm. Après l'invasion de la France de 1940 ces canons furent déplacés en Bretagne pour défendre l'entrée du port de Brest.

Brest était une des rares rades assez profondes pour accueillir les cuirassés Allemands Tirpitz et Bismarck. Brest était également une importante base de sous marins Allemands et fut naturellement protégée.

Trois des canons étaient disposés dans des anneaux à ciel ouvert tandis que le dernier était sous casemate. Pour contrôler et diriger le tir de ces quatre pièces un grand bunker de commandement de tir de 4 étages fut construit 1 kilomètre plus près des côtes.

Après le Débarquement de Normandie en Juin 1944 et l'avance Alliée qui s'en suivit les canons entrèrent en action.

Août 1944 les canons repoussèrent le cuirassé Britannique HMS Warspite et les trois canons en positions ouvertes pivotèrent à 360° et ouvrirent le feu contre les forces Américaines attaquantes.

La supériorité des forces était écrasante,et, fin Septembre 1944 les canons ainsi que le reste des forces Allemandes en Bretagne se rendirent aux Américains.

Le bunker de commandement de tir est aujourd'hui utilisé par la marine Française et le reste de la batterie d'artillerie est dispersé dans divers champs de pâturage.