Batterie d’artillerie de Crasville

Entre les deux villages de Crasville et Vidocosville, l'armée allemande a placé une batterie de quatre canons de 105 mm à traction équine. Les canons avaient une portée de 12 km et étaient initialement installés sans protection. Comme les Alliés disposaient d’une supériorité aérienne, il a été décidé qu'ils devaient être protégés par une construction en béton.

En 1943, a commencé la construction des bunkers pour les canons (2xR671 et 2xR650) et l'installation de canons antiaériens.

Le 6 juin 1944, les Alliés débarquent sur la plage à 20 km au sud de la position des canons, et comme ceux-ci se sont retrouvés trop éloignés du lieu du débarquement, ils ont été démontés et envoyés à la Batterie St Marcouf. Deux des canons ont été détruits lors d’attaques d’avions alliés et les deux derniers ont été envoyés à Cherbourg.

Aujourd'hui, les bunkers vides sont toujours visibles dans les champs, de chaque côté de la route.