Batterie côtière de Cap Breton

La construction de cette batterie, partie intégrante du mur de l’Atlantique, commença en 1943. Elle était composée de 4 canons de 105 mm. installés dans des casemates séparées. Un bunker de direction de tir fût érigé entre les 2 casemates centrales tandis que l’équipage et les munitions étaient installés à l’arrière. Plusieurs points d’appui défendaient le site.

Cette batterie de la Kriegsmarine destinée à protéger le port de Cap Breton, fût construite sur la première rangée de dune, près de la plage. A cause de l’érosion, la plupart des bunkers sont maintenant soit dans la mer, soit sur la plage.

Les batteries construites par la Kriegsmarine avaient un rôle différent de celles érigées par l’Armée de terre. Celles de la Marine étaient généralement installées très près des côtes pour pouvoir engager les navires ennemis. Par contre, celles de l’armée étaient placées dans les terres, de manière à fournir un appui-feu aux troupes allemandes de défense. L’Armée de terre (Heer) avait plus d’expérience pour pilonner des troupes au sol et ses canons n’étaient pas adaptés pour tirer sur des navires en mouvement.

Impressed to see the pic you posted of a casement at 'Capretton' near Hossegor. As you can see these days (and for many years now) all that remains is on the beach in pieces. As a regular surfer here I was always eager to see some shots of how it was looking when the buildings were still there. Unfortunately these appear to be a bit rare. Thanks. Kind regards from England. John.