Batterie côtière de Barbarigo

Dès lors que Venise était une république indépendante, la ville a été défendue aux entrées du lagon.

La pointe sud de l'île de Pellestrina était l'une des entrées et construit ici les Italiens en 1880 une batterie d'armes à feu. Déjà en 1910, il a été reconstruit dans un fort nouveau et plus grand, Forte Barbarigo.

L'armement était de quatre 152 mm. Des armes à feu de 1891 avec une portée de 12,5 km. Les armes ont été placées côte à côte et toute la fortification a été projetée dans du béton.

Lorsque les Allemands, en 1942, commencèrent à fortifier les côtes italiennes, les quatre fusils ont été déplacés vers de nouveaux bunkers (M272) juste au sud-ouest de l'ancien fort.

En plus des quatre canons, les Allemands ont placé des fusils antiaériens et un bunker dans un projecteur (FL277).

La batterie de l'arme à feu n'a jamais été en combat

 et peut être visitée dans le cadre de la réserve

 naturelle Riserva Naturale Ca 'Roman.