Batterie d’artillerie de Mers-les-Bains

Au Tréport, à 25 km au nord de Dieppe, l'armée allemande a commencé la construction en 1942 d'une batterie côtière dans le cadre du mur de l'Atlantique.

Les canons placés au sommet des falaises calcaires escarpées au nord de la ville étaient quatre pièces de105 mm. Ces armes étaient placées dans des bunkers (R671).

Pour conduire les tirs, un bunker de commandement (R636a) a été construit ainsi que plusieurs bunkers avec mitraillettes (vf58c) et des bunkers antichar (R612 et 600b) pour assurer la défense.

Dans la partie sud de la ville, l'armée a également commencé la construction en 1942 d'un quartier général pour l'ensemble de la région. Le quartier général s'appelait Kahl-Burg et était creusé dans la roche calcaire. Il contenait en plus de la salle à vivre et de celle de commandement, des postes d'observation surplombant le port.

Pour les travaux d'excavation physiquement très difficiles et dangereux, les Allemands ont utilisé des prisonniers de guerre et des esclaves. La construction a continué jusqu'à la libération de la zone par les troupes canadiennes à l'été 1944.

Aujourd'hui, il est possible de visiter le quartier général, qui est devenu un musée.